Silvia Di Rienzo

Looking for your langage? 

Silvia Di Rienzo – sdirienzo@gmail.com – 40 ans tout rond 🙂 – Paris/Montreuil mais je suis Italienne


Votre professeur au KPJAYI :

Saraswathi Jois .

Quand avez-vous commencé à étudier à l’école :

2017.

Combien de fois êtes-vous parti étudier à l’école :

Pour le moment une fois pendant un mois, j’y retourne en 2018 et à suivre. La rencontre avec cette femme de l’Ashtanga m’a fait beaucoup de bien.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de partir étudier à l’école :

Depuis longtemps je suis l’enseignement dans la lignée du KPJAYI dispensé par Rolf à Goa et je suis très reconnaissante pour tout ce que lui et Marci m’ont enseigné ces années. Mais depuis 2 ans ils ont restreint leur période d’ouverture au « Rooftop » Shala et mon planning de danseuse ne me permettait pas de partir les voir. C’était l’occasion pour moi de suivre cette petite voix qui m’incitait à aller à la rencontre du Shala de Mysore. Je suis ravie. Aujourd’hui je voyage en Inde et je vais voir Rolf à Goa et Saraswathi à Mysore. Je crois profondément à l’être humain et au Yoga comme UNION, comme une voie de transformation sans barrière!

Votre expérience / histoire personnelle à l’école et à Mysore :

Saraswathi est une femme drôle et touchante. Je suis heureuse de pratiquer sous sa guidance ; cela a quelque chose de très symbolique de me relier aussi au côté féminin de la tradition. Dans son Shala l’ambiance est très décontractée et il y a toutes sortes d’élèves et de niveaux, des personnes âgées et des enfants qu’elle prend soin d’initier dans son bureau et on l’entend rire avec eux! Parfois le parfum de café envahit la pièce, parfois elle sort sur le balcon pour dire au « coconut man » d’aider la femme qui vend des papayes à faire aussi son commerce! J’ai eu l’impression qu’elle était très engagée dans la vie du quartier, elle se rappelle de tout! Chaque après-midi, elle donne des cours de yoga aux anciens élèves de son père au Grand Shala et tu peux aller la voir pour lui parler ou lui amener des fleurs. C’est cette énergie féminine, sa simplicité, son sourire qui m’ont conquise. La pratique est très intense et douce comme d’habitude et elle t’accompagne et ajuste avec simplicité et ardeur. Les séries dirigées sont aussi d’une grande beauté, elle prend le temps pour tout et à la fin on pratique le pranayama et on chante longtemps. On en sort grandi et apaisé.

Je voyage en Inde depuis longtemps pour visiter mon maitre Rolf et sa femme Marci et depuis l’année dernière j’ai décidé que Mysore deviendrait une étape incontournable. Le Shala est un lieu unique et un trésor chargé en énergie! Saraswathi un être humain, une femme et une yogi inspirante.