Claire Saunders (Dacunto)

Looking for your langage? 

Claire Saunders (Dacunto) – professeur autorisé niveau 2 KPJAYI – ashtangaYogaShalaProvence@hotmail.com – 41 ans – Provence (Calas – un petit village entre Aix-en-provence et Marseille). En fait, je suis Australienne et j’habite en France depuis 6 ans. Je suis en train d’obtenir la double nationalité (française et australienne).


Votre professeur au KPJAYI :

C’était autrefois Pattabhi Jois. Aujourd’hui, c’est Sharath Jois.

Quand avez-vous commencé à étudier à l’école :

1999.

Combien de fois êtes-vous parti étudier à l’école :

J’y ai été environ 14 fois. Chaque fois entre 1 et 5 mois.
Je suis professeur autorisé niveau 2 KPJAYI

Qu’est-ce qui vous a donné envie de partir étudier à l’école :

Quand j’ai commencé à pratiquer l’Ashtanga Yoga, je suis tombé amoureuse immédiatement.

Je pratiquais une fois par semaine, puis deux, puis trois puis quatre fois par semaine. Je ne pouvais pas croire à quel point j’aimais la pratique. C’était quelque chose d’incroyable et comme rien d’autre ne m’avait jamais faire vivre ça, j’ai voulu aller à la source pour savoir d’où venait cette pratique étonnante. J’ai donc réservé un vol pour aller voir Pattabhi Jois à Mysore.

Pratiquer au KPJAYI en suivant le parampara, c’est comme recevoir de l’or pur. Une fois que vous l’avez goûté, vous n’avez aucun désir d’expérimenter quoi que ce soit sous une forme diluée.
J’ai donc décidé de sauter le pas et de revenir y étudier chaque année.

Votre expérience / histoire personnelle à l’école et à Mysore :

La pratique de l’Ashtanga Yoga traditionnel est juste magique. Cela a donné un sens à toute ma vie. C’est avant tout une pratique de l’amour de soi. C’est un moyen chaque matin de me reconnecter avec moi-même et ce faisant, de me connecter avec quelque chose de beaucoup plus grand que moi. C’est une ancre pour ma journée et ma vie. Ma pratique est un moment pour être honnête avec moi-même. Faire un effort pour un changement positif, puis lâcher-prise et accepter qui je suis et où je suis.

Etudier au KPJAYI avec Pattabhi et Sharath, c’est comme rentrer à la maison. Ils voient tout, mes faiblesses et mes forces. Ils ne jugent pas, mais me guident et me soutiennent dans un voyage de croissance positive. C’est le véritable amour – comme celui d’un parent qui soutient, qui soigne et qui aime.

Oui, bien sûr, l’Ashtanga Yoga a un aspect physique, et c’est ce que la plupart d’entre nous voient en premier. Nos corps deviennent plus forts, et d’une base solide de force, nous créons une forme sûre de souplesse. C’est amusant de voir ce que nous pouvons faire avec notre corps. Mais ce plaisir s’estompe, et ce qui reste en définitive, c’est la stabilité et la force de nos systèmes nerveux. Et c’est ce système nerveux fort qui nous donne la tranquillité d’esprit sur et hors du tapis. C’est une telle tranquillité d’esprit qui grandit et nous donne plus de joie dans tous les aspects de la vie.